Émission obligataire

Comment passer de l’equity story à la debt story ?

Lorsque vous souhaitez réaliser une émission obligataire, vous devez adapter votre communication financière à une nouvelle audience : les investisseurs obligataires.

Ces derniers ont des attentes différentes des investisseurs en actions, et il est important de les comprendre pour leur proposer une communication adaptée.

Les attentes des investisseurs obligataires

Les investisseurs obligataires recherchent avant tout la sécurité de leur investissement. Ils souhaitent être sûrs de récupérer leur capital à l’échéance de l’obligation, ainsi que d’obtenir une rémunération attractive. Ils sont donc plus sensibles aux indicateurs financiers qui reflètent la solidité financière de l’entreprise, tels que :

  • Le niveau de trésorerie,
  • La génération de cash-flow,
  • La capacité d’endettement,
  • La solvabilité.

Les émetteurs actifs sur le marché obligataire sont en général notés, de façon volontaire ou non, par une agence de notation. La notation financière, ou rating, reflète le risque de solvabilité financière. Un émetteur occasionnel aura lui aussi tout intérêt à solliciter un rating auprès d’une agence ou d’un intermédiaire reconnu sur son marché.

Le profil des investisseurs obligataires

Les investisseurs obligataires sont généralement des institutions financières, telles que les banques, les fonds de pension ou les assurances. Ils peuvent également être des investisseurs institutionnels, tels que les fonds d’investissement ou les sociétés de gestion de patrimoine. Avec la remontée des taux d’intérêt, la plupart des sociétés de gestion proposent désormais une gamme de fonds obligataires.

etude image financiere enquete notoriete calyptus

Les investisseurs particuliers peuvent-ils souscrire à une émission obligataire ?

En théorie, les investisseurs particuliers peuvent souscrire à une émission obligataire. Cependant, pour la majorité des émissions obligataires, le « ticket d’entrée » est de 100 000 euros. Et comme un portefeuille obligataire doit être diversifié, cela implique de détenir plusieurs lignes de ce montant, ce qui réduit considérablement le public adressable. Pour cette raison, les particuliers qui veulent être investis en obligations le sont surtout à travers des OPCVM et pas en titres vifs.

Rien n’empêche cependant d’émettre des obligations avec un nominal accessible à tous, de quelques centaines ou milliers d’euros, plutôt que 100 000. Plusieurs dizaines d’obligations accessibles aux particuliers traitent quotidiennement sur le marché.

La communication faite au moment de l’émission déterminera non seulement le succès de l’opération, mais aussi la liquidité du titre sur le marché secondaire.

emission obligatoire calyptus

Un dispositif complet de communication

Comme pour une IPO, la communication sur une émission obligataire doit être globale et multicanale. Elle doit toucher l’ensemble des investisseurs potentiels, y compris les investisseurs institutionnels, les investisseurs particuliers et les médias.

Ce dispositif de communication doit inclure les éléments suivants :

  • Relations investisseurs : des rendez-vous individuels ou collectifs avec les investisseurs pour présenter l’entreprise et l’opération,
  • Marketing : des communications destinées aux investisseurs particuliers, afin de les informer de l’opération et de les inciter à souscrire aux obligations,
  • Relations presse : des communiqués de presse et des articles de presse pour informer le grand public de l’opération,
  • Publicité : des annonces publicitaires dans la presse spécialisée ou sur les réseaux sociaux,
  • Édition print : un prospectus d’émission qui présente l’entreprise et l’opération,
  • Édition web : un site internet dédié à l’opération,
  • Évènementiel : des conférences ou des roadshows pour présenter l’entreprise et l’opération aux investisseurs potentiels.
Nous contacter

La communication post-émission

Une fois l’émission réalisée, il est important de maintenir une communication régulière avec les obligataires, au-delà des contraintes légales d’information aux représentant de la masse obligataire. Cette communication doit avoir pour objectifs de :

  • Les informer de l’évolution de l’entreprise,
  • Générer leur confiance.

Cette communication peut être réalisée par le biais de :

  • Relations investisseurs,
  • Communications trimestrielles ou semestrielles,
  • Événements réservés aux obligataires.
Voir tous nos services
relation presse financière calyptus

La communication sur une émission obligataire est un élément clé de la réussite de l’opération. En adaptant votre communication aux attentes des investisseurs obligataires, vous augmentez vos chances de lever les fonds nécessaires à vos projets.

Calyptus est une agence de communication financière française à forte valeur de conseil, spécialisée sur les PME cotées en bourse. Nous vous accompagnons dans toutes vos opérations de communication financière, y compris les émissions obligataires.

Nos équipes de consultants expérimentés vous accompagnent dans la définition de votre stratégie de communication, la conception de vos supports de communication et la mise en œuvre de votre campagne. Nous vous aidons à atteindre vos objectifs de communication et à lever les fonds nécessaires à vos projets.

Nos autres services

Relations investisseurs & analystes

Les relations investisseurs et analystes sont essentielles à la réussite de la stratégie boursière des PME/ETI cotées en bourse, et…

Voir plus

Communication financière et marketing boursier

La communication financière est une arme stratégique pour la visibilité, l’image de marque et la juste valorisation des entreprises cotées…

Voir plus

Roadshows et évènementiel

Les roadshows sont des tournées de présentation que les dirigeants entreprises cotées en bourse font auprès des investisseurs. Ces réunions…

Voir plus

Relations presse financière

Les relations presse économiques et financières sont essentielles pour contribuer à la notoriété et à la crédibilité des PME cotées…

Voir plus